Self défense pour les femmes

Self Défense -

Self Défense Femme : Tout savoir en 2020 !

Toutes les femmes devraient avoir connaissance du contenu de cet article.

Votre propre sécurité dépend de vous seule, car les conséquences d'une agression physique sont dramatiques.

Cet article a pour but de vous faire prendre conscience des risques encourus si vous n'avez pas la moindre notion de Self Défense.

Vous allez découvrir les points essentiels à connaître pour protéger votre intégrité physique dans l'éventualité d'une agression par un individu malveillant.

Avoir des notions de self défense, ce n'est pas apprendre à se battre à la première occasion, mais savoir comment réagir en cas de légitime défense. La cruauté est devenue omniprésente de nos jours, et les cas d'agressions se multiplient de jour en jour.

La violence devient monnaie courante, et le nombre de victimes ne cesse d'augmenter chaque jours un peu plus.


Vidéos Self Défense Femme

Importance des agressions envers les femmes

Statistiques

Selon un communiqué du ministère de l'intérieur, chaque année en France, 93.000 femmes déclarent avoir été victimes d'un viol ou d'une tentative de viol. Il est très important de noter que dans 90 % des cas, la victime connaissait son agresseur.

L'année 2017 a recensé environ 1 million de femmes ayant été victimes de harcèlement sexuel ou de violences sexistes sur leur lieu de travail ou dans un espace public.

Self Défense pour les femmes : Vidéo YOUTUBE




Réalité

Il est dramatique de constater que seulement 10 % des femmes ayant subi des violences sexuelles et sexistes déposeraient plainte. (Source du ministère de l'intérieur)

Les freins à la réalité pour porter plaintes sont les suivants :

  • la peur de dénoncer la violence sexuelle
  • la peur du rejet social et familial
  • la peur des représailles suite à vos accusations d'agression sexuelle
  • l'humiliation
  • la minimisation du problème par la famille, ou les proches
  • les normes du système (Religion, Culture)
  • le manque de confidentialité

Vous devez supprimer les freins à la réalité et porté plainte contre votre ou vos agresseurs. Les faits sont là. Ne soyez pas des femmes victimes, formez-vous un minimum pour apprendre à lutter contre les agressions.

Femme viol

Que dit la loi

En France, le viol est défini comme un acte criminel correspondant à la loi 222-23 du code pénal. Ce délit est passible de 15 ans d'emprisonnement en réclusion criminelle.

Et il y a un délai de prescription au bout de 20 ans.

Âge des Victimes

Quel est l'âge moyen d'une victime d'agression sexuelle ?

  • 80 % des victimes qui ont subies une agression sexuelle ont moins de 30 ans

    • 36% ont entre 18 et 30 ans

    • 29% ont entre 12 et 17 ans

    • 15% ont moins de 12 ans

Quelle est l'étape la plus importante pour me protéger ?

La première étape, et la plus importante pour vous protéger contre le viol est la prise de conscience mentale et la disposition à percevoir une menace lorsqu'elle est présente.

Il ne faut pas être dans le déni. Vous pourriez être visée par un violeur ...


self defense femme


Quelle est la fréquence du viol ?

C'est beaucoup plus courant que la plupart des gens ne le pensent.

Vous connaissez probablement plusieurs femmes qui ont été violées, mais elles ne vous l'ont peut-être pas dit.

Une femme sur trois sera agressée dans l'intention d'une agression sexuelle au cours de sa vie.

Existe-t-il un violeur «typique» ?

ABSOLUMENT PAS

Les viols dans la rue, ou commis par un inconnu s’introduisant de force dans le domicile de sa victime ne sont pas rares. Tout comme les enlèvements de femmes.

Toutefois, les violeurs ciblent plus souvent une personne qu’ils connaissent un peu.

Cela peut-être :

  • une personne de votre famille
  • un voisin
  • un étudiant de votre école
  • une personne que vous avez vu lors d'une fête ou dans un bar
  • quelqu'un que vous considérez comme un bon ami
  • votre petit ami ou ex-petit ami pourrait même décider qu'il veut avoir des relations sexuelles avec vous, sans votre consentement
  • une violence conjuguale

Trop souvent la réponse suite à un viol est :

«c'est ma parole contre la sienne !»

et il faut bien avouer que malheureusement, ce plan fonctionne couramment.

En effet, trop de gens croient aux mythes du viol. Aucun de ces violeurs ne portera de pancarte disant : «Je suis un violeur et je veux te violer !».

Mais ils peuvent émettre des signaux que vous pouvez sentir, si vous apprenez à écouter et à obéir à votre instinct.

Est-il pas vrai que la plupart des violeurs sont étrangers aux victimes ?

ET À NOUVEAU LA RÉPONSE EST NON !

En fait, 70% des victimes de viol connaissent leur agresseur.


cours de self defense femme


Existe-t-il un endroit en particulier où se produisent la plupart des viols ?

LA RÉPONSE EST OUI

  • Plus de 50% des viols ont lieu à moins de 2 kilomètres du domicile des victimes ou à leur domicile
  • Environ 25% des viols ont lieu au domicile d'une autre personne
  • Et environ 20% des viols ont lieu à l'extérieur du domicile

Quand la plupart des viols ont-ils lieu ?

  • Environ 32% des viols ont lieu entre 6 h et 18 h
  • Environ 42% des viols ont lieu entre 18h00 et minuit
  • Environ 24% des viols ont lieu entre minuit et 18h00

Quel type de comportement peut précéder un viol ou une attaque ?

Les violeurs de rue recherchent une victime «facile».

C'est à dire une personne auprès de laquelle ils peuvent se faufiler, qui ne fait pas attention ou qui ne semble pas vouloir se battre.

Essayez de ne pas ressembler à une victime «facile».

Soyez consciente de votre environnement et donnez l'impression que vous savez ce que vous faites et où vous allez.

Ne vous promenez pas avec des écouteurs dans des endroits louches et isolés, ou lorsque vous êtes sous l'influence de drogues ou d'alcool, cela vous déconnecte de la réalité.

Un violeur peut vous «interviewer» pour voir quelles sont vos limites et si vous allez ou non vous défendre. ​ Il peut poser des questions personnelles ou essayer de vous rendre service. Un violeur peut être très serviable et gentil pour arriver à son objectif finale.

Un violeur de rue peut également vous suivre, vous dire quelque chose à propos de vous. Défendez vos limites et ne vous laissez pas faire, montrez lui que vous avez du caractère et que vous savez vous défendre tout au moins verbalement, puis s'il le faut physiquement. Et il faut bien l'admettre c'est à ce moment que les cours de self defense ont leur réel intérêt ...


cours self defense femme

Que dois-je faire lorsque quelqu'un me met mal à l'aise ?

Écoutez votre intuition et vos sentiments.

Il ne faut pas les réprimer ou vous sentir coupable.

Vous pouvez vous dire que vous n’avez aucune raison d’être méfiante, mais essayer plutôt de penser ainsi :  j'ai peur pour une raison quelconque et que j'ignore, je dois rester vigilante.

Qu'est-ce qui peut déclencher ma réaction de peur et d'inquiétude subite ?

  • Si quelqu'un vous suit par exemple
  • Un regard insistant et vulgaire sur certaine partie de votre corps
  • Une personne qui s'avance vers vous en vous invectivant avec des termes sexistes
  • Un inconnu vous prend par le bras, touche votre épaule ou tout autre partie de votre corps
  • Des gestes irrespectueux de l'inconnu sans qu'il ne vous touche comme se toucher les parties en imaginant qu'il vous caresse

Bref, quelque soit le signe, son but sera de tester votre volonté et de voir si vous avez du répondant. A vous de montrer que vous ne vous laissez pas faire.


Cours de self defense homme

Que dois-je faire lorsque je sens une menace ?

Avant d'avoir des «preuves» que vous êtes menacée, vous pouvez faire plusieurs choses :

  • Essayez de rester avec les gens que vous connaissez
  • Allez vers d'autre personne pour éviter d'être dans une situation d'isolement
  • Attirez l'attention, en criant haut et fort :
    • ARRÊTEZ DE ME SUIVRE !
    • JE NE VOUS CONNAIS PAS !
    • LAISSEZ-MOI !
  • Poussez un cri perçant prolongé et audible à distance
  • Vous pouvez même utiliser des générateurs de bruit, comme :
    • un sifflet
    • une alarme de poche personnelle
    • l'alarme de votre voiture

self défense femme

Il est très important d'être mentalement préparée à faire une scène, à crier ou à faire beaucoup de bruit.

Les cris attirent l'attention et vous préparent physiquement et mentalement à vous protéger.

Les femmes sont conditionnées à rester polies et trop dociles envers les hommes, il vous faut contrer ce conditionnement féminin !

Si quelqu'un vous fait peur et que vous créez une scène et que vous vous trompez, quelle différence cela fera t-il ?

D'un autre côté, si vous attendez que le gars vous attrape ou vous mette dans une situation plus dangereuse, vous avez perdu une occasion importante de vous protéger !

Pour vous préparer à crier en cas d'attaque, entraînez-vous à crier fort à partir de votre diaphragme, comme un chanteur.

viol femme

Promenez vous dans les bois et entraînez vos cordes vocales, cela vous permettra même d'évacuer votre stress.

Si vous pensez que vous préférez siffler plutôt que crier, achetez-vous un sifflet.

Arme de défense femme

Et si vous préférez les alarmes de poche, il vous suffira de tirer sur la sangle pour déclencher une alarme de 140 dB, ce type d'alarme ressemble à une télécommande.

Arme de defense légale femme

Selon des études, la «résistance verbale énergique», c'est à dire crier, est positivement associée à la prévention du viol, tout comme la résistance physique.

La «résistance verbale non forcée», c'est à dire un plaidoyer, raisonner avec un agresseur, cela est associé à l'achèvement du viol et ne vous sera pas d'une grande aide. L'excitation de votre agresseur sera telle, que vos arguments risquent fort de n'avoir aucun effet ... Si ce n'est lui confirmer votre passivité ...

En conclusion, avant d'être attaquée, préparez-vous mentalement à crier.

Et si vous êtes attaquée ou si vous vous sentez menacée, faites la même chose : criez, criez et criez encore à en perdre haleine ...

De plus, n'hésitez pas à résister si l'agresseur veux vous emmener dans une ruelle ou dans sa voiture.

Les experts estiment que vous avez de meilleures chances de survivre en résistant, même si votre agresseur est armé d'une arme à feu.

Le fait de résister et de crier vous donnera l'opportunité d'affirmer votre volonté à votre agresseur.

self defense pour femme

Ensuite, interviennent les techniques de self défense de base pour adjoindre les actes à vos cris, comme mordre, griffer, frapper aux parties ou à la gorge de votre agresseur. La nature vous a doté d'armes naturelles, utilisez-les ...

cours de self defense femme gratuit

Bref, faites-lui mal et dépensez le maximum d'énergie pour vous défendre, quitte à ce que vous passiez pour une folle ...

sport self defense femme

Cela n'aura pas la moindre importance, ce qui compte c'est votre intégrité physique et morale ...

self defense femme gratuit


Livre self defense


Que dois-je faire dans la vie de tous les jours, lorsque je me sens mal à l'aise ?

Fixer des limites et les défendre fait partie de votre sécurité, car vous serez au courant des violations et serez mieux préparée à agir lorsque vos souhaits ne seront pas respectés.

Dites tout simplement : «Je me sens mal à l'aise lorsque vous vous appuyez contre moi. S'il vous plaît, laissez-moi un peu d'espace. »

Lorsque vous défendez vos limites, votre langage corporel et votre ton de voix devraient communiquer le même message que vos mots : «S'il vous plaît, arrêtez de me toucher».

Cela devra être prononcé d'un ton sérieux, à haute voix, et surtout pas en riant.

Un violeur potentiel veut que vous gardiez votre attitude amicale et ouverte pendant qu'il vous manœuvre dans une situation dans laquelle vous seriez vulnérable au viol.

Soyez à l'affût des boissons ou des aliments contenant des drogues comme le GHB ou d'un individu qui essaie de vous enivrer.

Le GHB est la drogue du violeur. C'est un anesthésique connu pour ses propriétés sédatives et amnésiques. L'individu introduit ce liquide dans votre verre, ce qui provoque un sentiment de bien-être, de tranquillité et de légère euphorie. A fortes doses, c'est un somnifère puissant. Ce liquide ne change pas le goût de votre boisson et il reste donc presque indétectable.

Résistez à la manipulation et, une fois de plus, contrecarrez votre conditionnement.

Ce n'est pas parce que vous avez été en groupe avec quelqu'un à une fête ou que vous avez parlé avec lui dans un bar que vous devez accepter de vous déplacer ou aller dans une autre pièce avec lui.

Et s'il n'apprécie pas ou si vous lui semblez grossière ou trop méfiante lorsque vous refusez ? ALORS FRANCHEMENT CELA N'A PAS D'IMPORTANCE ! ! !

Vous pouvez également mentir, plutôt que de discuter avec lui, si cela peut vous aider à vous mettre en sécurité, faites semblant d'être prête à l'accompagner, mais vous devez d'abord aller chercher quelque chose. Comme votre sac, vos clés ou votre téléphone ...

Si quelqu'un viole clairement vos limites ou vous fait peur, oubliez les règles qui s'appliquent généralement dans les situations sociales et traitez-le comme vous le feriez pour un agresseur dans la rue, préparez-vous à faire une scène et à attirer l'attention d'autres personnes pour qu'elles viennent à votre aide.

Si vous êtes attaquée, ne gaspillez pas d'énergie à plaider avec votre attaquant, la recherche a montré que plaider ou raisonner avec votre attaquant est inutile, soyez réactive et efficace. La loi sur la légitime défense passe après votre sécurité personnelle.

Dois-je résister physiquement et riposter ?

OUI, OUI ET ENCORE OUI

La résistance physique et la riposte sont souvent votre meilleur choix pour vous défendre contre une attaque.

Si les cris n'incitent pas votre agresseur à reculer et que vous ne voyez pas de moyens de vous échapper, vous pouvez choisir de vous défendre physiquement.

Les études ont montré que les femmes qui résistaient physiquement et se défendaient n'augmentaient pas leur mise en danger, bien au contraire.

Cela réduisait très significativement les chances de viol et de blessures physiques.

Les sujets de cette études comprenaient les femmes qui ont riposté sans aucune formation spécialisée.

Je vous laisse imaginer le résultat, si vous aviez la moindre formation en self défense aussi bien théorique que technique.



Y a-t-il des tactiques d'auto-défense que je peux utiliser sans recevoir de formation spécialisée ?

OUI BIEN SUR

Mais n'oubliez pas qu'il y a la théorie et la pratique, et que rien ne remplace un minimum d'entraînement.

Même si vous ne pratiquez que durant 1 ou 3 mois, ce sera toujours un plus pour votre compréhension et votre mental.

Voici quelques exemples de techniques de base :

  • Si l'agresseur vous suit, n’ayez pas peur de vous retourner et de le regarder. Cela peut dissuader un violeur qui a peur d’être reconnu par exemple.
  • Déplacez-vous rapidement.
  • Cachez vos réactions pour mieux le surprendre.
  • L'élément de surprise fonctionnera toujours à votre avantage, comme crier subitement.
  • Si vous êtes attrapée par derrière, frappez sur ses pieds, aux tibias avec le talon de votre chaussure, ou bien encore utilisez votre coude pour le frapper dans les côtes.
  • S'il a saisi votre bras, ne cherchez pas à enlever cette saisie, un homme a beaucoup plus de force que vous, assénez-lui plutôt une gifle fracassante ou un coup de pied aux organes génitaux.
  • Il ne faut pas hésiter à mordre et griffer en criant.
  • S'il est sur vous, essayez de lui mettre les doigts dans les yeux si vos mains sont libres ou de lui arracher les parties si elles sont sous lui. Le mordre est encore une bonne solution.
  • Si l'agresseur n'a pas de prise sur vous, essayez d'éviter les mouvements qui lui permettront de vous attraper ou de vous renverser. C'est ce que l'on appèle les distances de sécurité en self défense. Placez vos mains devant vous pour mettre de la distance.
  • Donnez-lui un coup de pied au tibia ou au genou plutôt qu'à l'aine ou au ventre. Ainsi, il ne pourra pas saisir votre jambe.
  • Si vous avez un objet comme une canne ou un parapluie, ou même votre sac à main, ou votre téléphone, essayez de le frapper avec force et de manière décisive de sorte qu'il ne puisse pas vous attraper. Les cibles principales devraient être les organes génitaux, le cou et les yeux.

Que dois-je considérer avant de m'inscrire à une formation d'auto-défense ?

Vous souhaitez améliorer vos connaissances en matière d'autodéfense !

Vous voulez peut-être vous inscrire à un programme de formation à l'autodéfense !

Notre académie peut vous former avec ces cours en ligne de self défense.

Plusieurs choix s'offrent à vous :

  • Inscription dans un club près de chez vous.
  • Achat d'une formation en ligne dédiée aux femmes.
  • Visualisation de vidéos sur internet pour vous former et travailler les applications avec votre mari ou une amie, voire un groupe d'amis.
  • Cours particuliers à domicile.

video self defense femme

Existe-t-il des armes non létales que je peux utiliser pour me défendre ?

OUI

Il existe de nombreuses armes non létales et d'autres objets ordinaires qui augmentent l'efficacité des coups, tels que les Kubotan, les stylos à bille, les crayons, les clés, les limes à ongles et les lampes de poche.

Les tasers ?

Les Tasers qui sont des shockers électrique sont légaux en France et dans la plupart des États, ils pourraient fournir une alternative d'autodéfense à ceux qui sont formés à leur utilisation.

Le spray au poivre ?

Les effets du gaz poivré ont été étudiés et testés. ​

Le gaz poivré n'a pas d'impact à long terme, il n'y a donc aucun risque de mutiler ou de tuer un attaquant. Le spray au poivre, utilisé selon les instructions du fabricant, désactivera un attaquant pendant 30 à 45 minutes.

Le spray au poivre a dépassé tous les autres sprays utilisés en légitime défense en raison de son efficacité et de la prévisibilité de ses effets.

Avant de voyager, vous devez vérifier les réglementations à ce sujet qui sont appliquées dans votre pays de destination. Les compagnies aériennes exigent que le gaz poivré soit emballé dans les bagages enregistrés en soute.


Que dois-je garder à l'esprit pour me protéger ?

Gardez à l'esprit les précautions de sécurité suivantes : ​

  • À la maison

Accrochez des rideaux ou des stores opaques sur vos fenêtres. Avoir un chien ou donner l'impression d'en avoir un.

Comme par exemple les alarmes "Chien de Garde", qui simule avec un réalisme impressionnant l'aboiement d'un chien et peut faire fuir l'individu malveillant. Les alarmes on un angle de détection de 360° et fonctionne même à travers les portes avec une sirène puissante. de 120 dB.


Verrouillez vos portes et fenêtres : lorsque vous êtes partie et même lorsque vous êtes à la maison. ​

  • En voyageant

Commandez les taxis à l'avance, ainsi l'identité du conducteur est connue.

Lorsque vous conduisez, ne vous arrêtez pas pour un accident mineur, ou tout autre incident dans un endroit où la route est isolée. Conduisez jusqu'à une zone peuplée, puis arrêtez-vous et prévenez les services de secours. Les violeurs créent parfois des accidents mineurs ou se font passer pour des forces de l'ordre. Faites un signalement aux autorités compétentes.

Utilisez votre téléphone portable pour appeler la police à propos d'évènements suspect vous concernant ou lors de comportements suspects des autres automobilistes ou tout simplement pour appeler à l'aide en cas d'urgence. ​

  • Au travail

Reconnaître le harcèlement sexuel comme faisant partie du continium de la violence sexuelle.

Assurez-vous que votre employeur ne donne pas d'informations sur vous, telles que votre adresse ou votre numéro de téléphone à des clients ou des personnes qui disent vous connaître, etc.

Demandez à vos collègues de prendre un message afin que vous puissiez retourner l'appel si vous le souhaitez. Informez votre employeur si quelqu'un vous a menacé, vous a suivi, etc., notamment vos partenaires intimes actuels ou passés.

Si vous avez une ordonnance de protection contre quelqu'un, assurez-vous d'en informer votre employeur et de garder une copie de l'ordonnance avec vous en tout temps.

Lorsque vous travaillez tard, garez-vous près de la sortie dans un endroit bien éclairé ou demandez à quelqu'un de vous accompagner jusqu'à votre voiture, si possible.


Que dois-je faire en cas d’urgence ?

  • Police Secours

Appelez la police ou la gendarmerie au 17 (Police Secours) pour signaler une infraction nécessitant une intervention immédiate.


  • Sapeurs-Pompiers

Mon expérience me porte à croire que la réactivité est toute relative en ce qui concerne la police et la gendarmerie et cela malgré leur bonne volonté. Aussi je vous conseille d'appeler les sapeurs-pompiers au 18, ils seront bien plus réactifs.

  • Appel Européen

Le 112 est le numéro d'appel d'urgence européen. Ce numéro est utilisable dans tous les pays de l'union européenne si vous êtes victime ou témoin d'un accident.

  • Sourds et malentendants

Le 114 est le numéro d'urgence pour les sourds et malentendants. Il faut télécharger une application sur votre smartphone ou sur votre ordinateur. Cette application gratuite est disponible sur Apple Store et Google Play. Voici un lien explicatif pour les deux types de téléchargement : https://www.info.urgence114.fr/mode-emploi/

  • Samu

Les autres numéros à connaître sont le 15 pour le SAMU, c'est-à-dire le service d'aide médical d'urgence.

  • Gratuité des numéros d'urgence

Les numéros d'appels en cas d'urgence sont tous gratuits et joignable 24 heures sur 24.


Conclusion

Maintenant que vous connaissez les tenants et aboutissants de la violence envers les femmes, ne restez pas passive. Vous pouvez lire des livres sur le sujet, regarder des vidéos sur youtube ou même, pourquoi pas, acheter une formation en ligne ou rejoindre un club d'autodéfense pour apprendre les bases.

Prenez soin de vous, et anticipez.

Si vous avez des questions, je suis à votre disposition pour y répondre et vous conseiller dans votre démarche de self-protection...

Self Défense pour les femmes


7 commentaires

  • Valérie G.

    Merci pour tout ces conseils. Je me suis abonné à votre chaîne youtube, vos vidéos sont super.

  • Pascal PERIN

    Article très complet, mon épouse et moi avons appris beaucoup de chose. Continuez, merci…

  • Liza

    Plein de bon conseils. Je partage avec mes copines. Votre livre est tres bien illustré.

  • Thuy

    Je me suis fait agresser il y a 3 jours, je ne savais pas tout cela avant … J’ai eu de la chance et reussi a fuir, mais j’ai eu une peur bleue, formez vous les filles …. ❤

  • Sylvie

    Très impressionnent mais c’est la réalité.
    Merci pour les vidéos avec beaucoup de conseils.

Laissez un commentaire

Newsletter

Recevez nos articles en exclusivité dans votre boite email 📬